Sensation de réplétion et estomac irrité – des signes susceptibles d’indiquer une dyspepsie fonctionnelle

A peine croqué dans la tartine du petit-déjeuner et une désagréable sensation de réplétion se fait déjà ressentir. La ceinture gêne et une sensation de pression se manifeste dans le haut du ventre. Ce trouble est peut-être dû à l’agitation ou au stress et traduit une irritation de l’estomac.

La survenue d’une sensation de réplétion et d’un inconfort alors que l’on n’a rien mangé s’explique généralement par un estomac nerveux. Des douleurs et des brûlures peuvent aussi survenir dans le haut du ventre indépendamment des repas. Les médecins désignent ce symptôme sous le nom de dyspepsie fonctionnelle dans la mesure où elle n’est pas consécutive à des altérations pathologiques de l’estomac et donc en l’absence de troubles organiques.

Des troubles dyspeptiques surviennent fréquemment chez les personnes sensibles qui réagissent à des repas trop copieux (ou trop gras), à un excès d’agitation, à un exercice physique insuffisant ou même à un petit-déjeuner mal digéré par une multitude de troubles. Les personnes concernées souffrent souvent aussi de nausées, et même de vomissements. Il s’agit de la manière dont l’estomac se défend contre les substances irritantes en période de stress.

Eventuels troubles dyspeptiques:

  • Douleurs dans le haut du ventre
  • Sensation de réplétion
  • Perte d’appétit
  • Brûlures d’estomac
  • Nausée
  • Vomissements

Quelles sont les causes de la sensation de réplétion et comment apparaît-elle?

Il est encore difficile de dire avec certitude pourquoi une sensation de réplétion survient malgré un manque d’appétit et une faible quantité d’aliments ingérés. Les médecins supposent que les personnes concernées présentent des nerfs hypersensibles dans le tube gastro-intestinal et souffrent donc d’une perception renforcée de la douleur.
Le stress psychique, les états anxieux, les névroses et les dépressions peuvent eux aussi entraîner une sensation de réplétion dans l’estomac.
Un déséquilibre du microbiome et une prolifération de la bactérie Helicobacter pylori peuvent aussi entraîner une sensation de réplétion et une perte d’appétit. Les troubles dyspeptiques persistent souvent pendant une durée prolongée, parfois même pendant plusieurs années.

Causes possibles d’une dyspepsie fonctionnelle:

  • Prolifération de bactéries Helicobacter Pylori
  • Stress
  • Dépression
  • Alimentation inappropriée
  • Brûlures d’estomac

D’après certains experts, un individu sur trois dans les pays industrialisés occidentaux souffre d’une sensation de réplétion, d’une perte d’appétit et d’inconfort. Les causes de la sensation de réplétion sont nombreuses et variées. Seule une observation prolongée de l’estomac permet de découvrir les causes des troubles dyspeptiques. Une dyspepsie fonctionnelle est diagnostiquée lorsque la sensation de réplétion et les douleurs dans le haut du ventre persistent plus de trois mois sans causes organiques.

Les douleurs postprandiales (du latin post = après, prandium = repas) se manifestent par des troubles survenant généralement après les repas caractérisés par une satiété prématurée et une sensation de pression et de réplétion. En cas de survenue des troubles indépendamment des repas qui se manifestent avant tout par des douleurs et des brûlures dans le haut du ventre, on parle alors de douleurs épigastriques (l’épigastre désignant le haut du ventre).

Les personnes souffrant de douleurs récurrentes dans le haut du ventre doivent aussi déterminer s’il ne s’agirait pas d’une inflammation intestinale. Les personnes affectées doivent suivre précisément les manifestations qu’elles constatent et déterminer si elles souffrent de diarrhée, de vomissements ou de constipation.

On constate chez certaines personnes une prolifération d’Helicobacter Pylori, une bactérie gastrique. Elle peut aussi être responsable d’une sensation de réplétion et à long terme d’une gastrite, une inflammation de la muqueuse gastrique. En cas de diagnostic d’une prolifération de la bactérie Helicobacter pylori, il convient de la traiter par voie médicamenteuse afin de l’éliminer. Ce n’est qu’après avoir exclu toute maladie grave que les personnes concernées peuvent se pencher plus avant sur leurs symptômes de dyspepsie qui s’expliquent dans la plupart des cas par une acidification et une alimentation inappropriée. Trop de stress et pas assez d’exercice physique au quotidien contribuent eux aussi à la survenue des troubles dyspeptiques.

Prévention contre la dyspepsie fonctionnelle et la sensation de réplétion

Le soulagement d’une dyspepsie fonctionnelle et de ses troubles comme par exemple la sensation de réplétion nécessite un suivi de l’alimentation et du propre style de vie et le cas échéant leur ajustement. Un journal aide à déterminer quand et avec quels aliments les troubles sont plus ou moins marqués. Des journées bien réglées ainsi que plus d’exercice physique et de pauses au quotidien peuvent soulager la sensation de réplétion et les troubles généraux ressentis dans le haut du ventre.

Un esprit et un corps équilibrés sont ainsi gages de relaxation. Une pause ou une séance de méditation s’avère à tous les niveaux utile en présence d’un estomac sensible. Des exercices respiratoires et des techniques de relaxation comme le yoga, la relaxation musculaire progressive, l’entraînement autogène, mais aussi les activités physiques régulières ont un effet positif sur la dyspepsie fonctionnelle.

Autotest

Autotest
«Zone gastro-intestinale»

Un autotest peut aider à reconnaître des situations et des symptômes et à les interpréter.

 

Brochure

Guide conseil
«Zone gastro-intestinale»

Commandez notre brochure gratuite contenant des informations détaillées sur le thème des «troubles gastro-intestinaux».

FAQ

FAQ

Vous trouverez ici des explications sur les questions relatives au thème considéré.

Logo Schwabe Pharma Deutschland - From Nature. For Health.
Mobiles Logo Schwabe Pharma Deutschland - From Nature. For Health.